PME : se lancer dans la transformation digitale

Leave a comment
A la une / Content Therapy

La transformation digitale : chacun a son opinion sur le sujet, mais personne ne peut vraiment en donner une définition claire. Dans le cas des PME, cela reste souvent un concept flou qui paraît hors de portée. La transformation digitale est cependant incontournable, ne serait-ce que pour rester compétitif et sur la même longueur d’onde que ses clients. Alors pourquoi la transformation digitale est-elle importante pour une PME et en quoi consiste-t-elle ?

Se digitaliser pour mieux faire son métier

La transformation digitale, c’est la mise en oeuvre des technologies digitales dans les différentes activités de l’entreprise dans un but d’efficacité et de simplification des processus. On pense tout de suite à la présence de l’entreprise sur le web, mais ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. On peut également digitaliser son stock, la gestion de sa base client, son service après-vente, sa logistique, ses relations avec les fournisseurs, sa comptabilité, etc.

Lorsqu’on dirige une PME, on a besoin de pouvoir se concentrer sur son métier et c’est là tout l’intérêt que peut présenter une transformation digitale : les outils digitaux ont pour vocation de simplifier les processus de l’entreprise et régler d’éventuels problèmes. En d’autres termes, l’automatisation, les bases de données, l’intelligence artificielle sont là pour nous faciliter la vie et tout le temps que l’on ne passe pas à se préoccuper de questions de comptabilité ou de logistique, on le passe à faire ce que l’on fait de mieux : son métier.

La structure d’une PME est généralement plus agile, possède une organisation plus légère et nécessite des investissements de démarrage plus modestes que les grands groupes. L’implémentation d’outils digitaux bien adaptés à ses besoins et à sa taille peut être un réel avantage compétitif.

Se digitaliser pour rester compétitif

On l’a déjà dit, la transformation digitale est incontournable :

Elle permet d’être en phase avec des clients qui se digitalisent :

  • en ayant une offre disponible et visible là où ils vont se renseigner ou faire leurs achats (souvent en ligne)
  • en gérant la relation avec eux, une nécessité avec des consommateurs de plus en plus exigeants et des coûts de fidélisation nettement inférieurs aux coûts de recrutement (même en ligne)

Elle permet également d’être phase avec la compétition. Il faut pouvoir offrir, à minima, des prestations équivalentes à celles des concurrents qui se digitalisent. Au delà de leur permettre de mieux servir leurs clients, ils améliorent leur efficacité et font diminuer leurs coûts de fonctionnement.

Aborder la digitalisation lorsqu’on est une PME

Si la transformation digitale est un processus qui doit venir de l’intérieur afin de s’assurer qu’il soit bien adopté, il ne faut pas hésiter à se faire accompagner par un professionnel. Cela permettra de lever les freins traditionnels que rencontrent les petites et moyennes structures :

Se rassurer sur les craintes que l’on peut avoir sur la complexité d’un projet de digitalisation

Si la meilleure chose à faire et d’en parler avec ceux qui l’ont déjà fait, attention à bien s’adresser à des entreprises qui ont des structures et des problématiques équivalentes. Il n’y a pas de solution unique qui réponde à tous les cahiers des charges, chaque entreprise est différente et les besoins en digitalisation sont complètement variables. Investir dans un CRM performant peut sembler une évidence pour une entreprise de services à la personne, alors que pour une boulangerie un système de gestion des stocks sera bien plus opportun.

Savoir concrètement pourquoi on se lance dans un projet de digitalisation est crucial pour que cette digitalisation serve ses objectifs : simplifier vos processus et régler d’éventuels problèmes pour vous permettre d’être plus efficace et plus rentable. Bien affiner la définition de ses besoins contribue au succès de la mise en place de solutions adéquates.

Établir une corrélation entre les investissements à réaliser et les bénéfices à en attendre

Le monde du digital est en constante évolution et de nouvelles solutions arrivent sur le marché tous les jours, il est donc très facile de s’enthousiasmer. La plupart d’entre nous ne sommes pas ingénieur automobile, cependant, lorsqu’il s’agit de choisir un véhicule pour des visites client, nous savons que la Bugatti, même si c’est la voiture la plus rapide du marché, ne nous servira à rien pour augmenter les ventes. Nous opterons pour une voiture qui peut être mise entre toutes les mains, économique à entretenir, facile à garer, et qui a un coffre qui puisse contenir les échantillons à montrer au client.

En d’autres termes, vous avez besoin d’une solution qui réponde à vos besoins et problèmes spécifiques et si c’est le cas du système qui vous est proposé, vous n’aurez pas trop de mal à comprendre les bénéfices qu’il y a à en attendre.

Gérer le manque de compétences digitales en interne

Il est compliqué de demander à ses collaborateurs de gérer la présence en ligne de l’entreprise s’ils n’ont aucune notion de web marketing. Cela n’implique pas pour autant de renvoyer tout le monde sur les bancs de l’école pour se former.

Il faut savoir prendre le temps de bien démarrer. Un bon point de départ peut être d’identifier un collaborateur qui a une appétence pour le digital et proposer de le former. Il pourra ensuite servir de référent dans le projet de digitalisation et d’ambassadeur auprès de ses collègues.

Une fois les systèmes mis en place, une partie des tâches, comme la gestion d’un site web, par exemple, peut être temporairement externalisée puis progressivement réintégrée dans l’entreprise au fur et à mesure que les collaborateurs gagnent en autonomie.

Se digitaliser, et après ?

Soyons clairs, digitaliser son entreprise, c’est un peu mettre la main dans l’engrenage, on n’investit pas dans des solutions digitales comme on le ferait pour un outil industriel. La digitalisation de la société a amené un changement total du cadre de références. Si le savoir-faire, les compétences et l’expérience métier sont toujours ce qui fait vendre vos produits et vos services, il faut savoir les adapter à l’évolution des besoins de vos clients.

La bonne nouvelle, c’est que les outils digitaux sont évolutifs et adaptables : ils s’ajustent à l’infini aux fluctuations et à l’évolution des besoins de votre activité. Vous devez apprendre à ne plus vous adapter à vos outils, mais à faire en sorte que ce soient eux qui s’adaptent à ce que vous voulez qu’ils fassent. Ils sont au service de vos objectifs d’entreprise. A vous donc de les intégrer dans vos réflexions stratégiques, vous n’allez tout de même pas adapter la taille de vos échantillons au coffre de la Bugatti ?

bugatti-1672979_1280

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.