Comment bien référencer son site quand on n’y connait rien: les basiques en 6 étapes

comment 1
Content Therapy

Rentabiliser son site web lorsqu’on est une petite entreprise avec des budgets digitaux limités peut se faire sans avoir recours à un spécialiste, mais cela requiert d’exécuter les basiques de la présence web correctement.

On parle ici de référencement naturel ou gratuit, c’est à dire qu’on ne paie rien à Google pour être référencé, mais il faut cependant disposer de temps et avoir un minimum d’appétence pour l’outil digital.

Que vous souhaitiez vous occuper de votre référencement vous-même ou que vous préfériez le faire faire par un pro, il est toujours utile de comprendre de quoi on parle. Afin de vous aider à mieux comprendre, voici une démarche en 6 étapes sous forme de cas pratique :

Pierre est architecte d’intérieur et s’occupe principalement de projets de rénovation et transformation d’appartements dans Paris intra-muros. Son site web est sa vitrine et il y publie ses réalisations ainsi que les tendances déco du moment. Il lui sert principalement à rassurer ses prospects, puisque 80% de ses contacts viennent par le  bouche-à-oreille.

Etape 1 – Bien référencer son site web pour qui, pourquoi et pour quels objectifs?

La question peut paraître évidente, mais souvent la réponse est beaucoup trop vague : je veux être en première page de Google. C’est une belle ambition, mais pour quelles requêtes ? dans le monde entier ? votre région? votre ville? En se fixant des objectifs bien définis et réalistes, on gagne beaucoup de temps et d’argent.

Pour revenir à Pierre, son site d’architecture d’intérieur va cibler principalement :

  • les propriétaires d’appartements
  • à Paris
  • qui souhaitent faire des travaux chez eux mais ne souhaitent pas s’en occuper eux-même

Son objectif va être d’augmenter son taux de conversion sur les prises de contact web en améliorant son ciblage.

Pierre va donc devoir travailler sur les requêtes que tapent ses cibles lorsqu’elles recherchent des informations sur son activité. En d’autres termes, il va définir sa stratégie de mots clés.

Etape 2 – Définir une stratégie de mots clés pertinente

fullsizeoutput_6e7bComme le métier de Pierre est de décorer des appartements et non le référencement naturel, il va se limiter à quelques requêtes pertinentes qui ne soient pas trop génériques. Ceci lui permettra d’obtenir des résultats rapidement sans y passer trop de temps.

Par exemple, s’il choisit le terme “décoration”, il va se retrouver en concurrence avec des magazines de décoration et les grandes surfaces de bricolage, il aura donc peu de chances de se positionner sur ce créneau.

S’il adopte plutôt une stratégie de niche il pourra choisir des mots clés moins concurrentiels et qui correspondent à une partie bien précise de son métier comme, par exemple, “aménagement de petits espaces à Paris”.

Son trafic sera bien sûr beaucoup plus faible que s’il se pouvait se positionner sur une requête comme “décoration”, mais son taux de conversion sera plus importants puisque les visiteurs qui arriveront sur son site trouveront exactement ce qu’ils cherchent.

Comme on ne peut pas utiliser les mots clés sans contexte, une fois la stratégie de mots clés définie, il faut l’insérer dans une stratégie de contenu.

Etape 3 – Définir une stratégie de contenus pour accompagner son référencement

Les moteurs de recherche scannent tout le contenu des sites web pour établir une cohérence avec le mot clé. Il ne suffit donc pas à Pierre d’indiquer qu’il aménage des petits espaces parisiens dans la liste de ses prestations pour être bien référencé.

Afin de rassurer Google (et l’internaute), Pierre va créer une page qui explique en quoi consiste la prestation d’aménagement de petits espaces et ajouter des photos de ses réalisations. Il peut aussi rédiger un article traitant de la façon d’optimiser les petits espaces dans la partie blog de son site.

Il peut aller encore plus loin en mettant en place une stratégie de de réseaux sociaux et de e-RP, en proposant par exemple ses contenus à des blogs ou des magazines spécialisés. Plus il diffusera son contenu, plus il aura de chances d’attirer les gens sur son site et, par conséquent, de faire progresser son référencement. C’est un cercle vertueux.

Pierre va également établir un calendrier éditorial. Cela lui permettra

  • d’avoir une bonne vision de ses prises de parole au cours de l’année
  • de ne pas rater un temps fort
  • de s’assurer qu’il y a du contenu frais régulièrement sur le site, ce qui est aussi un critère important pour les moteurs de recherche.

Etape 4 – Bien structurer son site et ses pages pour une compréhension au premier coup d’oeil

Pour faciliter la vie de tout le monde, Pierre a réfléchi à un parcours de navigation clair. Attention, tout le monde n’entre pas par la page d’accueil, il faut donc s’assurer que quelle que soit la page d’entrée sur le site, le visiteur sait où il se trouve et où il doit aller.

En termes de navigation, cela signifie que  :

  • Le menu de navigation principal est simple et clair (et toujours présent)
  • Les sous-menus peuvent être un peu plus détaillés, mais il ne faut pas en abuser
  • Il y a des liens hypertextes renvoyant à d’autres parties du site (maillage interne)
  • Il y a un fil d’Arianne si le site comporte un nombre important de pages
  • Il y a des “call to actions” (boutons proposant une action que l’on veut que l’internaute effectue, comme “Contactez nous”)

En termes de structuration du contenu, il faut garder à l’esprit que les pages sont écrites être lues sur écran. Elle doivent pouvoir être “scannées” par le lecteur, et pour cela elles elles doivent comporter :

  • Des sous-titres (qui serviront également de balises utiles au référencement)
  • Des listes à puces ou numérotées
  • Des illustrations et des photos
  • Des mises en avant des informations importantes

Etape 5 – Bien structurer son site et ses pages pour le robot de référencement

Les choses sont relativement bien faites, puisqu’un contenu bien structuré pour le lecteur, l’est généralement aussi pour le robot de référencement. Il ne reste plus qu’à renseigner les balises, titres et descriptions SEO et tout ce qui peut aider le robot à comprendre de quoi traite le contenu.

La plupart des CMS (WordPress, Wix,…) comportent des champs SEO dans leur interface de contribution :

  • Le titre SEO qui apparaît sur la page de résultats Google, dans l’onglet du navigateur ou lors du partage de la page
  • La description SEO qui apparaît dans les résultats de recherche, c’est le pitch pour faire cliquer
  • Les balises titres qui sont à l’intérieur du texte (titre et sous-titres organisés en balises Hn) et que le robot scanne en premier
  • Les noms et balises des images
  • Les URL
  • La sitemap

La première chose à faire est de s’assurer que tous les champs sont renseignés correctement et ensuite, qu’ils comportent les mots clés sur lesquels on veut positionner.

Etape 6 – Définir une stratégie de liens externes : les backlinks

L’un des outils les plus puissants pour le référencement naturel, c’est le backlinking. Ce sont les liens externes qui renvoient vers votre site. Pour que cela fonctionne, ces liens doivent venir de sites pertinents avec votre activité.

Pour reprendre notre exemple, des liens de valeur pour le site de Pierre peuvent venir de :

  • blogs de décoration
  • magazines de décoration
  • d’artisans et maîtres d’oeuvre travaillant avec lui
  • de boutiques de matériaux ou de déco

Comme on ne peut pas acheter ce type de liens, il va falloir définir une stratégie pour en obtenir et cela peut s’avérer long et compliqué. Nous n’allons pas nous pencher dans le détail des e-RP, mais il y a des actions relativement accessibles. Pierre peut par exemple :

  • produire des contenus qui se partagent, comme de belles photos de ses réalisations
  • partager ses contenus sur des réseaux sociaux pertinents comme Pinterest ou Instagram
  • s’inscrire sur des annuaires professionnels, portails et plateformes en rapport avec son activité, comme Houzz par exemple

Nous voilà au bout d’un tour d’horizon rapide du référencement naturel, si vous avez du temps et êtes un peu curieux, vous trouverez toutes sortes de trucs et astuces pour bien vous référencer en cherchant un peu sur Internet.

Si au contraire, vous êtes arrivé en bas de cette page et le référencement vous paraît toujours aussi compliqué, c’est peut-être que vous avez besoin d’un petit coup de pouce, alors n’hésitez pas à me contacter.

 

1 Comment

  1. Pingback: Petit guide d’optimisation de ses pages web - Content Therapy

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.