HOCUS POCUS DE KURT VONNEGUT

Leave a comment
Lectures / Recommandé

hocus pocus - Kurt VonnegutPour les non inititiés, Kurt Vonnegut était un auteur de SF d’un style un peu particulier: chez lui, pas de petits bonshommes verts ou autres êtres venus de l’espace, juste des humains et ce qu’ils se font à eux-mêmes. Vous vous en doutez, le fond de ses romans n’est pas des plus gai, mais il raconte tout cela avec tant d’esprit et d’humour, les situations qu’il imagine sont tellement cocaces, que l’on passe un très bon moment de lecture avec quelques fous rires à la clé.

Dans ce livre, le héro est un vétéran du Vietnam qui, de retour aux Etats-Unis, se retrouve professeur dans une université pour gosses de riches sans grandes capacités intellectuelles. Cette université, située dans une petite ville, se trouve sur la rive d’un lac dont l’autre rive est occupée par une prison de haute sécurité pour criminels noirs. A l’époque où se déroule cette histoire, les prisons sont devenues mono ethniques pour en faciliter la gestion. Elles sont administrées par les japonais qui ont racheté une grande partie des Etats-Unis en faillite suite à l’éclatement d’une bulle immobilière… hem, hem, ce roman a été écrit en 1990…

Mais chacun chez soi, on se la coule douce dans cette campagne américaine à l’ombre de Musket Mountain. Bien que notre héros ait chez lui une femme et une belle-mère, toutes deux atteintes de maladie mentale héréditaire, cela ne l’empêche pas de vivre pleinement sa vie d’homme. Et tout cela aurait pu continuer longtemps si une fille à papa influent ne s’en était mêlée et une mutinerie n’avait éclaté de l’autre côté du lac.

Ce livre est une bonne satire de la société américaine et de sa classe dirigeante et Kurt Vonnegut, qui n’hésite pas à appuyer là où ça fait mal, porte un regard à la fois critique et tendre sur son grand pays malade.

Lecture recommandée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.